Sensibilisation à la Médiation Internationale et à distance

L’évolution de notre société a favorisé, avec les mouvements migratoires, une hausse du nombre d’unions bi-nationales. Ces couples sont à la fois un défi pour l’avenir mais peuvent créer des difficultés supplémentaires lors des séparations. Chacun revendique sa culture, ses valeurs et ses normes juridiques. Les enfants sont alors l’enjeu de ces conflits qui peuvent avoir des répercussions diplomatiques dont les médias s’emparent.

La médiation familiale bi-nationale et à distance a une réelle fonction de prévention des déplacements illicites transfrontières d’enfants et de prise en compte de la singularité de chacune de ces familles. Elle peut aussi être très utile pour aider les parents en conflit à négocier le partage du temps parental et particulièrement les contacts entre le parent non gardien et son enfant. Ce contexte d’application de la médiation familiale a permis l’émergence et le développement de l’utilisation des technologies pour permettre un travail à distance et, ainsi, faciliter l’accès à la médiation familiale pour un plus grand nombre de familles.

Les médiateurs qui exercent dans ce contexte doivent pouvoir bénéficier de connaissances spécifiques pour transposer leurs compétences à ce contexte d’application et à ces supports technologiques.

Au cours de cette session de formation, nous proposons aux participants de se familiariser avec ce champ d’application et, notamment, avec les incidences légales, psychologiques, diplomatiques et techniques en présentant la transposition du processus de médiation familiale à ces situations, tout en se familiarisant avec les principes et exceptions de la Convention de La Haye de 1980 et son fonctionnement pratique.

 

Objectifs 

Ce contexte international invite le médiateur familial à développer  une compétence spécialisée et acquérir  des savoirs spécifiques. Il s’agit :

Développer des compétences interculturelles en médiation familiale.

  • Apprécier les enjeux judiciaires, politiques et médiatiques internationaux et apprendre à les gérer et à protéger l’espace de médiation de leurs impacts.
  • Identifier les besoins des enfants dans ce contexte afin de permettre aux parents de mieux les prendre en compte et ainsi protéger leurs enfants des conséquences d’un déplacement et d’une rupture de relation.
  • Adapter le cadre et le mode d’intervention à ce contexte de médiation familiale qui mobilise de nouveaux outils et procédures d’intervention.
  • Utiliser les technologies permettant un accès à distance et adapter le cadre et le processus de la médiation familiale à ces situations.
  • Connaître les réseaux de médiation familiale internationale et à distance.

 

Modalités pédagogiques

La formation se fera sous la forme d’apports théoriques, vidéos et mises en situation à partir des questionnements des participants.

Un dossier pédagogique sera remis et/ou envoyé à chaque participant.

 

Formateurs 

-       Jocelyne DAHAN, Médiatrice Familiale DE, fondatrice du CEMFI (IUKB, Sion), formatrice.

-       Danièle GANANCIA, Magistrat honoraire, Médiatrice Familiale DE, médiatrice familiale internationale. Auteur de nombreux articles et d’ouvrages dont « La médiation familiale internationale. La diplomatie du cœur » Ed. Erès

 

Public visé 

Médiateurs familiaux en exercice diplômés d’Etat ou en cours de VAE. Le groupe sera constitué au maximum de vingt participants.

 

Dates et horaires

Les jeudi 02 février et vendredi 03 février 2017, les horaires sont fixés de 9h à17h.

 

Lieu

A Paris. LFSM 11, rue Tronchet 75008 Paris. Métro : Madeleine ou Saint Lazare. RER : Auber

 

Coût et validation

Le coût de cette session de formation est de 250€ pour les prises en charge individuelles et 350€ pour les prises en charge par l’employeur. Cette session de formation s’inscrit dans le cadre de la formation continue, une attestation de suivi (14 heures) sera délivrée à l’issue de la session. Une convention de formation avec l’employeur est adressée sur demande.

Fiche d’inscription 2017