Les paradoxes du délire. Wittgenstein, Schreber et l’esprit schizophrénique

Louis A. Sass, Les paradoxes du délire. Wittgenstein, Schreber et l’esprit schizophrénique

- Sass Louis A. , Les paradoxes du délire. Wittgenstein, Schreber et l’esprit schizophrénique, traduction en français de Pierre-Henri Castel [titre original : The Paradoxes of Delusion : Wittgenstein, Schreber and the Schizophrenic Mind, Cornell University Press 1995], Paris, Éditions d’Ithaque, 2010, 208 p.
Prix : 24€ (ISBN : 978-2-916120-18-8)
Les Paradoxes du délire est un essai sur la philosophie et sur la folie – sur la folie comme proche parente de la philosophie, et sur la philosophie comme une espèce de la folie. Dans un travail d’une pénétration et d’une sensibilité exceptionnelles, Louis Sass fait voler en éclats les conceptions reçues du délire, en mettant en regard les notes autobiographiques d’un schizophrène paranoïde – le célèbre Daniel Paul Schreber – avec les écrits du philosophe (ou de l’antiphilosophe) Ludwig Wittgenstein.
Louis A. Sass est professeur de psychologie clinique à l’université Rutgers (New Jersey), où il occupe également les fonctions de chercheur au Centre des Sciences cognitives et de professeur de Littérature comparée.

Pierre-Henri Castel est directeur de recherches au CNRS et il est responsable de l’équipe “Santé mentale et Sciences sociales” du Centre de recherche médecine, science, santé, santé mentale, société (Cermes3). Ses travaux portent sur l’histoire et l’épistémologie des sciences psychologiques et médicales, ainsi que sur les questions de philosophie morale et d’anthropologie sociale qui en constituent le contexte déterminant.